Les engagements de la 12ème édition de l’AFRICA ECO RACE ouvriront le lundi 15 avril 2019, le seul événement de ce genre en Afrique et le seul véritable rallye africain marathon au monde à traverser plusieurs pays. Pour la première fois, le rallye débutera dans le sud de l’Europe le dimanche 5 janvier et se terminera au Lac Rose au Sénégal le dimanche 19 janvier 2020.

Pour cette nouvelle édition, l’AFRICA ECO RACE quittera l’Europe pour le Maroc offrant ainsi un terrain de jeu spectaculaire et varié avant de mettre le cap vers la côte Atlantique pour la traditionnelle journée de repos dans la ville de Dakhla. La caravane du rallye continuera alors au cœur des vastes déserts sablonneux de la Mauritanie, en profitant d’un terrain désertique et ensuite, direction le Sénégal pour la mythique arrivée au Lac Rose, près de Dakar.

En Mauritanie, les organisateurs de la course devraient pouvoir profiter des nouvelles routes goudronnées afin de concocter des nouveautés tant au niveau du parcours qu’au niveau des bivouacs, encore plus accessibles.

L’Africa Eco Race a vu le jour après l’annulation du Paris Dakar 2008 et de son expatriation en Amérique du Sud. L’idée de l’ancien pilote de circuit Jean-Louis Schlesser – lui-même vainqueur du Dakar à deux reprises – et de René Metge, était de créer un rallye pour les équipes professionnelles mais aussi aux amateurs et bien sûr, tout en continuant de croître en popularité d’année en année en pérennisant l’épreuve.

Le rallye est ouvert aux voitures, camions, motos et quads. L’édition 2020 verra la création d’un nouveau trophée, le SSV Xtreme Race, dédié aux SSV, véhicules légers et modifiés, tout en faisant partie du classement général. L’événement est organisé par Jean-Louis SCHLESSER et son équipe en collaboration avec la FIA, la FFSA, la FIM, la FFM et les fédérations sportives du Maroc, de la Mauritanie et du Sénégal.

« L’Africa Eco Race grandit chaque année en taille et en popularité », s’est exprimé Jean-Louis Schlesser, qui doit se rendre en Afrique dans les prochains jours pour mettre la touche finale à l’itinéraire avec son équipe.

« Nous sommes le plus grand événement sportif automobile en Afrique et maintenant le seul véritable Rallye africain marathon du monde qui traverse plusieurs pays chaque année. Notre épreuve est difficile mais le parcours renferme une magie et une beauté que seuls l’Afrique du Nord et le Sahara peuvent offrir. Il y a une camaraderie et une rivalité amicale entre nos concurrents et nous continuons à attirer des participants du monde entier, des sportifs désireux de s’affronter au milieu de paysages les plus spectaculaires de la planète.”

« Notre équipe travaille tout au long de l’année sur les aspects logistiques et je pense que les concurrents se rendent compte des améliorations organisationnelles faites chaque année. Nous sommes très aidés par les autorités du Maroc, de la Mauritanie et du Sénégal et les passages frontaliers fonctionnent toujours sans faille. »

L’édition 2019 a débuté à Monaco pour rejoindre une première spéciale à Nador au Maroc, et ensuite prendre la route vers l’arrivée traditionnelle au Sénégal en traversant la Mauritanie. Le parcours comprenait deux boucles, 12 spéciales et une distance de plus de 6 000 km.

Le duo français, Jean-Pierre Strugo et François Borsotto, a remporté leur première victoire dans la catégorie auto avec leur Optimus MD. L’italien Alessandro Botturi a triomphé en deux roues sur sa Yamaha et le trio portugais, Elisabete Jacinto, José Marques et Marco Cochinho, ont conduit leur MAN sur la plus haute marche du podium dans la catégorie camion. A noter que le pilote roumain Claudiu Barbu est devenu le premier homme au monde à achever un rallye de 6 000 km sans co-pilote et sans assistance technique. Depuis sa première édition en 2009, le fondateur de l’événement, Jean-Louis Schlesser, reste maître dans la catégorie automobile avec six victoires consécutives entre 2009 et 2014. Le norvégien Pal-Anders Ullevalseter compte deux victoires en moto (2015 et 2016) et le russe Anton Shibalov et le tchèque Tomáš Tomeček   comptabilisent trois victoires individuelles chacun avec leurs camions Kamaz et Tatra.

About The Author

Motorsport Publisher & Photographer. Karting driver. Addicted to rallying & sport cars. The best part of me is motorsport events live coverage and updates.

Related Posts